Ressan

J’ai commencé dans le monde de la photo en côtoyant d’immenses photographes tels que Helmut Newton. J’avais à peine 17 ans, je n’imaginais pas la chance que j’avais de pouvoir approcher cet homme qui deviendrait une légende planétaire. Je le voyais travailler chez lui dans son appartement parisien face au parc du Luxembourg. Cet appartement que je revois parfois dans certaines de ses photos.

J’ai ensuite, par le plus grand des hasards, été approché par une rédactrice de presse. C’est à ce moment-là, que j’ai abordé la photo dans le monde libertin et par la suite l’univers BDSM. Ce dernier, offre au regard, une vision esthétique, il invite l’imaginaire à se projeter dans des jeux parfois inavouables.

J’aime observer ces moments que les couples s’offrent en toute liberté, ces parenthèses où chacun peut se laisser aller à toutes les folies, sans retenue, sans jugement. J’aime saisir ces moments magiques où le lâcher prise prend le dessus sur la raison, ou les tabous sont mis à mal par le désir. Ce que je vois lors des séances BDSM, c’est une forte complicité entre le dominant et sa soumise, ou l’inverse.

Dans mes clichés, je tente de témoigner de ce que les gens vivent ou ressentent. Comment montrer le désir ? comment convoquer l’imaginaire alors que l’on ne voit aucun visage sur mes clichés ? Mes photos doivent raconter des histoires au point que la légende deviendrait superflue.

Ses Publications : 

Paris libertin by Ressan : 240 pages, format 30X30 au prix de 69€

Ressan Volume.2 : 196 pages, format 30X30 au prix de 59€

A commander sur son site à la page boutique.

Site : www.ressan.fr

Instagram : https://www.instagram.com/ressanphoto/?hl=fr

Cliquez sur l’image pour agrandirbvet visionner la galerie