Christophe Mourthé

Photo bannière galerie Christope Mourthé
Christophe Mourthé est photographe, directeur artistique et réalisateur. 
Enfant des libertés sexuelles au milieu des années 70, à 16 ans, il part en virée à Amsterdam, découvre les femmes libérées, écoute chanter Blondie et le groupe Abba, pratique le football total de Johan Cruijff dans un club parisien car il admire cette équipe de Hollande vêtue d’orange pop qui, aux yeux du monde, fut le symbole et l’ héritière du « Love and Peace ». Il fait partie d’une génération heureuse de vivre sa vie. Mais, dans son esprit, la mort de Claude François sonnera le glas de son enfance et c’est au Palace de Fabrice Emaer que Christophe Mourthé finira de s’épanouir. Photographe le jour et noctambule des années « Palace », il vivra, comme tant d’autres artistes, cette période-charnière qui influencera son art. Fabrice a offert les dernières libertés de ce siècle à toute une génération de créateurs qui ont vécu leur vie d’artistes comme une œuvre d’art.
 

Cliquez sur la photo pour ouvrir la galerie en grand.

Il a connu l’arrivée du Sida de plein fouet dans ce milieu de la nuit, les travestis de Jean-Marie Rivière, L’Alcazar, le Paradis Latin, les derniers géants du théâtre sur les scènes européennes, guidé par Claude Mourthé, son père et  José Artur, le Crazy Horse Saloon de Bernardin. 
Line Renaud sera l’une de ses chances et il fera à 19 ans les photos de presse de la pièce Le Père Noël est une ordure .
Les années Playboy et New Look des années 80 en feront un leader de l’érotisme..
Les rencontres de sa vie seront si différentes. De Zeffirelli à Jean Marais, de Renaud à Bigard, d’Arielle Dombasle à Michèle Morgan, Sheila, Petula Clark ou Leslie Caron en croisant Casimir, Madame Claude, Vittorio Gassman ou Marilyn Manson.
Son itinéraire est à l’aune de sa création et de son mystère. C’est un artiste dans toute sa démesure, sa créativité, ses outrances ou ses pudeurs. Toutes ses femmes qu’il a sublimées au fil de ses rencontres l’ont émerveillé et il en fait des stars éternelles sur papier glacé.
Mylène Farmer, Marlène, Thallia, Julia Channel, Clara Morgane, Zdenka, Aria Giovanni, Kyla Cole, Emily Marilyn, Leana Dolci, Lady Diabolika, Sayuri, Dominique La Mer, Julie Von Trash, Marie Kalista, Lety Ink Blue, Lily Porcelaine, Jade Vee sont des égéries idéales pour cet homme d’images à l’univers fétichiste, glamour et teinté d’humour. 
Sa plus belle réussite, avoir contribué à emmener Dita Von Teese sur la scène du Crazy Horse.
Il a publié de nombreux ouvrages de photos d’art et exposé ses œuvres dans le monde entier. 
Son travail est présent dans les ventes d’art contemporain.
Considéré à juste titre comme le digne héritier d’Helmut Newton et de Guy Bourdin, il est l’un des précurseurs de la photo fétichiste avant que la pub ne s’en empare.
 
En découvrir encore plus sur lui sur son site : Christophe Mourthé
 
 
Exposition Christophe Mourthé 2022

Il fêtera ses 40 ans de Photographies en nous présentant une magnifique exposition à la Vivienne Art Galerie en 2022, à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes dans les environs.